BLOG

CATAMOUNT-Couverture-provisoire

LA JEUNESSE DE CATAMOUNT

UN FRENCH WESTERN SIGNÉ ALBERT BONNEAU

 

C’est en avril 2013 que j’ai rencontré la fille de ce romancier de grand talent décédé en 1967 et auteur de la série CATAMOUNT, lors d’un salon du livre. Elle souhaitait que les aventures de Catamount soient réadaptées en bandes dessinées, et que le héros crée par son père reprenne vie en cases et en bulles ! Passionné depuis l’enfance par les western cultes de Sergio Leone et tant d’autres, ce fut avec joie et enthousiasme que j’acceptai cet ambitieux mais néanmoins passionnant projet !

L’aventure se divisera en plusieurs tomes, chaque tome correspondant à un roman original ; autrement dit 70 !

Vous trouverez sur ce site les premières planches du premier tome intitulé LA JEUNESSE DE CATAMOUNT, dans la rubrique BANDES DESSINÉES. Bonne lecture !

grizzly

GRIZZLY

LE VÉRITABLE TÉMOIGNAGE D’UN VÉTÉRAN DE LA GUERRE D’ALGÉRIE

Il y a 2 ans, la mère de mon pote Raph, médecin généraliste, avait un patient régulier qui n’était autre qu’un vétéran de la guerre d’Algérie. Cet homme avait besoin de se confier à quelqu’un et de faire partager son histoire que lui seul connaissait. La mère de Raph me parla de ce vétéran, et sachant que je faisais du dessin, pensa qu’il serait intéressant de recueillir son témoignage pour en faire une bande dessinée. J’étais tout de suite partant ! Avec Raph nous avons par la suite organisé une rencontre avec cet homme sur le banc d’un arrêt de bus à Montmarault (03). Ce vétéran souhaitait un endroit tranquille et discret en plein air pour se confier. Les salutations sont cordiales, et la première chose qui m’a frappé c’est son regard ! Dur, glacial, transperçant ! On ne savait pas encore ce qu’il allait nous raconter mais ce qu’on pouvait lire dans ses yeux en disait long sur ce qu’il avait vécu. Le témoignage peut commençait, mais il a la délicatesse de nous demander si nous n’étions pas des âmes sensibles ! « Car ce que je m’apprête à vous raconter c’est dur, c’est violent, la guerre tel quelle ! » dit-il. Mon pote appuie sur le bouton play du magnétophone et commence à enregistrer le précieux témoignage. Au bout de 2 heures et demi d’interview, on sentait avec Raph qu’on tenait quelque chose de fort et d’unique. On avait déjà le titre : « GRIZZLY ». C’était le nom de code de ce vétéran quand il partait en patrouille dans le maquis algérien. Il a préféré rester anonyme pour des raisons évidentes et nous a formellement interdit de divulguer son vrai nom dans l’histoire. Ensuite les études ont fait que j’ai laissé cette histoire un peu de côté mais je l’ai reprise cette année et je suis finalement décidé à la bosser jusqu’au bout ! Je posterai dès que je pourrai des croquis et des planches finalisées ! Vous les trouverez dans la rubrique « BANDES DESSINÉES » sur ce site.